L'exotisme des Caraïbes adouci par le confort de la langue et par les infrastructures d'un Département d'outre-mer (DOM), c'est ce que propose la Martinique. L'Ile aux fleurs, c'est d'abord des plages paradisiaques à l'infini dégradé de sable blanc ou noir dont on peut profiter toute l'année grâce à un soleil généreux : Anse noire, Céron, Trabeau, Cap Macré ou les Salines. C'est aussi un formidable terrain propice au tourisme vert à découvrir avec son guide touristique de la Martinique. Randonnée sur le volcan de la Montagne Pelée, découverte de la faune aquatique dans les Anses d'Arlet avec masque et tuba, balade en kayak dans la mangrove des Trois-Ilets, canyoning dans le massif du Piton du Carbet... C'est enfin et surtout un riche patrimoine culturel que les musées, distilleries, jardins, et autres habitations créoles vous racontent entre un cours de zouk, une assiette de boudins antillais et un ti-punch.

Quand partir en Martinique ?

La meilleure période pour partir en Martinique hors des zones d'affluence est en mai et juin : le climat est agréable et les tarifs au plus bas. Les prix sont aussi à la baisse à partir de septembre jusqu'à mi-décembre : profitez-en ! En juillet et surtout en août, le temps est très chaud et plus humide : il pleut plus souvent, ce qui ne gêne en rien. N'oubliez pas que les grandes vacances permettent aux Antillais de métropole de revenir au pays. Il est souvent difficile de trouver une voiture de location et les billets d'avion sont très onéreux (surtout si vous vous y prenez à la dernière minute). Évitez, en revanche, de planifier une croisière en voilier en septembre, la saison cyclonique n'est pas terminée.

Voyager en Martinique

  • Trouver un hôtel
  • Location voiture
  • Assurance Voyage
  • Trouver une agence locale
Infos pratiques pour voyager en Martinique

Accessible grâce à des billets d’avion souvent attractifs, la Martinique est une destination qui cumule les atouts: plages de rêve, randonnées faciles, loisirs nautiques, le tout en parfaite sécurité ! L'île se prête volontiers à des vacances en famille, seul ou entre amis, d'une durée variable : une semaine pour les plus pressés, quinze jours pour les plus chanceux ! Partez sillonner des lieux paradisiaques ourlés d’eaux turquoise. Ce sera aussi l’occasion, au détour de vos pérégrinations, de découvrir un patrimoine riche, aux traditions fortes, des habitants accueillants fiers de leur incroyable terroir et d’authentiques villages de pêcheurs. D’escapade entre terre et mer, entre farniente et sports, prenez le temps de savourer les richesses qu’offre la forêt tropicale, les anciennes plantations à l’histoire mouvementée, de goûter aux saveurs colorées de la gastronomie martiniquaise et de prendre le temps d’apprécier. Tout simplement.

Comment partir en Martinique

Utilisez la carte pour visionner les prix les plus bas, en un coup d’oeil :
Voir les prix sur la carte

Comment partir seul

Le prix du billet d'avion dépend de la compagnie empruntée mais surtout du délai de réservation. Pour obtenir des tarifs intéressants, profitez des promotions fréquentes tout au long de l'année. On peut parfaitement se débrouiller seul et donc organiser son séjour soi-même. Vous trouverez sur place de nombreux excursionnistes et prestataires, des liaisons inter-îles ainsi que des supermarchés et des épiceries.

Comment partir en voyage organisé

Circuits, randonnées, séjours farniente, plongée, combinés en catamaran ou en monocoque, croisières, lunes de miel et anniversaires de mariage... L'offre pour la Martinique couvre un large panel d'activités et de possibilités. Les spécialistes sont nombreux et proposent des voyages à la carte.

Comment se déplacer sur place

Le transport en commun sur l'île reste limité, même si un réseau existe sur l'agglomération de Fort-de-France et que des lignes communales irriguent les quartiers excentrés des bourgs. Il est donc largement préférable de posséder un véhicule et une carte routière pour vous déplacer. L'avion permet de se déplacer entre les îles. Air Antilles et Air Caraïbes proposent de nombreux vols.

Reportages & actualités de Martinique

Organisez votre voyage avec nos partenaires en Martinique
Transports
Hébergements & séjours
Services / Sur place

Découvrez la Martinique

Lézarder sous les cocotiers de l’anse des Salines, découvrir les ruines de Saint-Pierre, tenter l’ascension de la montagne Pelée, sillonner les villages de pêcheurs du nord, faire du kayak sur la mangrove des Trois-Ilets, plonger dans les eaux cristallines des Caraïbes, admirer le coucher du soleil sur le rocher du Diamant, visiter l’une des distilleries de l’île… : impossible de s’ennuyer en Martinique !

Paradis dissimulé dans l’archipel des Petites Antilles, l’île aux fleurs fascine tant pour la diversité des paysages qu’elle abrite que pour sa douceur de vivre. La Martinique, c’est aussi un patrimoine culturel riche, avec des traditions fortes comme la yole, des savoir-faire uniques comme son rhum AOC , le seul au monde, ou encore sa gastronomie colorée et pleine de saveurs. C’est aussi une terre d’intellectuels de renom, tel Aimé Césaire dont l’œuvre et la pensée ont incontestablement marqué la Martinique et le monde.

Photos et images de Martinique

Baie de Saint-Pierre. Isabelle DREZEN
La rose de porcelaine. JCH DUSANTER
Etal de fruits au marche JC DUSANTER
Accras de morue. Marc Bruxelle - Shutterstock.com

Les 12 mots-clés en Martinique

1. #Carnaval

Carnaval de Fort-de-France © T photography - Shutterstock.com.jpg

C’est sans conteste la plus grande fête de l’année, une liesse qui emporte l'île entière dans son sillon. Au cœur du carnaval, chaque journée est unique : lundi et ses mariages burlesques, Mardi gras marqué d'un rouge et noir diabolique, mercredi des Cendres en noir et blanc en signe de deuil (c'est le jour où l'on brûle Vaval, le roi du carnaval).

2. #Unesco

Le 16 septembre 2023, la valeur universelle exceptionnelle de la montagne Pelée et des Pitons du nord de la Martinique a officiellement été reconnue par le Comité du Patrimoine mondial de l'Unesco à Riyad. Témoignant d’une géologie et d’une biodiversité exceptionnelles, ce site est désormais inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’Humanité.

3. #Créole

Né à l'origine du besoin de communication entre maîtres blancs et esclaves noirs déracinés, le créole est une langue à part entière, et non un patois, avec sa grammaire et ses règles. Langue suggestive par essence qui fait allusion à de nombreuses images, souvent à connotation sexuelle, elle est un élément fort de l'identité martiniquaise.

4. #Fleurs

Ce n'est pas un hasard si l'on surnomme la Martinique « l'île aux fleurs ». Ici, les fleurs sont partout présentes : alpinias, bougainvilliers, hibiscus, allamandas, balisiers, cassia alatas, roses de porcelaine, reines de Malaisie, orchidées, pervenches, et poussent toutes seules, prospérant dans leur habitat naturel ou dans les jardins dédiés.

5. #Fonds blancs

Honnis par les navigateurs, plébiscités par les touristes, ils participent au mythe paradisiaque de l'île. Ces fonds sablonneux immaculés, offrant très peu de profondeur, prospèrent le long de la côte atlantique, entre le Robert, le François et Sainte-Anne, en passant par la légendaire baignoire dans laquelle Joséphine aimait tant se rafraîchir...

6. #Habitation

Le terme désigne par extension le domaine du propriétaire d'une plantation de canne à sucre ou de tabac. Elle se compose de la maison de maître, souvent perchée en haut d'un morne, de bâtiments administratifs, de magasins pour entreposer les marchandises, d'ateliers, avec autour les célèbres rues cases-nègres où s'entassaient les esclaves.

7. #Langouste

hlphoto - Shutterstock.com.jpg

Jadis considéré comme le plat du pauvre (les temps ont changé !), ce crustacé aux longues antennes est roi à la Martinique. Il se déguste à toutes les sauces. Sa pêche est interdite entre le 1er janvier et le 31 mars (période de reproduction) et sa taille ne doit pas être inférieure à 22 cm (ou 14 cm pour la brésilienne) au moment de la capture.

8. #Marchés

Ils commencent très tôt le matin et chaque commune possède le sien. Souvent de petite taille, simples, conviviaux et parfois folkloriques, les marchés aux fruits et légumes sont hauts en couleur. On commente le fait du jour autour d'un kilo de patate douce, d'igname ou de manioc. Le tutoiement est de rigueur et le créole vivement recommandé !

9. #Morne

Le morne Larcher © Pack-Shot - Shutterstock.com.jpg

Nombreux en Martinique, les mornes sont des petites collines aux altitudes très diverses selon les endroits, de quarante à plusieurs centaines de mètres. Ils offrent généralement des panoramas somptueux sur les côtes, caraïbes ou atlantiques, et se transforment parfois en pitons au nord, voire même en mini-montagnes un peu partout sur l'île !

10. #Ti-punch

Certains l'aiment « sec-sec » (sans rien !), d'autres le préfèrent avec un trait de citron et un soupçon de sucre. Quoi qu'il en soit, le ti-punch est une institution en Martinique. L'expression s'inspirerait du « punchon », petit fût servant au conditionnement du tafia, lui-même dérivé du vieux français « ponçon », « ponchon », « poinçon »...

11. #Yole

shutterstock_294406226.jpg

L'histoire de cette embarcation unique au monde, typique de l'île, commence avec les premiers navigateurs amérindiens. Fruit d'un savoir-faire hérité des anciens pour réaliser une coque aux lignes pures dotée d'une large voilure carrée, sans lest ni quille plombée, la yole, avec ses voiles colorées, symbolise l'osmose entre l'Homme et la mer.

12. #Zouk

Ce genre musical créé au début des années 1980 a été popularisé par le groupe Kassav'. Si l'oreille avertie distingue facilement les différents types de zouk (zouk béton, zouk love et même zouk métal), aujourd'hui « zouk » désigne la musique, la danse ou le lieu de fête. Bien mieux qu'un médicament, c'est un véritable remède contre la morosité.

Vous êtes d'ici, si...

« Pani pwoblem » est votre devise. Réputés pour leur coolitude, les Martiniquais prennent en effet toujours la vie du bon côté et sont plutôt relax. Ici, le stress n’a pas droit de cité et on prend le temps de vivre.

Vous êtes matinal et sautez du lit dès les premiers rayons du soleil. En Martinique, la vie démarre tôt. Les gens s’organisent pour avoir tout fait avant la tombée de la nuit à 18h. Attention aux noctambules car, au-delà de 22h, il n’est pas toujours évident de trouver un restaurant ouvert.

Vous achetez des noix de coco sur le bord de la route, du poulet boucané et du marlin frais dans les ronds-points.

Vous faites du stop plutôt que d'attendre le bus !

Vous préférez la Lorraine à la 1664 et l’eau de coco au jus de pomme.

Vous dites bonsoir à partir de midi et tutoyez tout le monde.

Vous appelez votre moitié « doudou ».

Le zouk est votre religion !

Vous vous baladez toujours avec votre maillot et votre serviette à portée de main, car en Martinique la mer n’est jamais bien loin !

Carte de Martinique