Idéalement situé au carrefour de l'Asie du Sud-Est, le Vietnam est une destination de voyage qui a su rester authentique tout en connaissant depuis 20 ans une formidable transformation économique et culturelle.

Un bel atout pour le tourisme et pour ceux qui souhaitent découvrir ce beau pays, d'autant que le nouveau dragon asiatique bénéficie d'une extraordinaire variété de paysages et d'un précieux héritage historique, creuset de civilisations et de multiples influences que ce soit au nord du Vietnam ou au sud du Vietnam. Vous pourrez alors les apprécier pendant votre séjour au Vietnam en sortant des sentiers battus et en effectuant différents circuits dans le pays en choisissant la meilleure période pour cela (et un bon guide touristique). Rizières en terrasse, forêts de bambous, plages de sable blanc paradisiaques, chutes d'eau vertigineuses, montagnes de marbre, temples majestueux, marchés hauts en couleur comme à Muong Khuong, le Vietnam sait recevoir, le tout emballé sous un soleil éclatant et dans une végétation tropicale luxuriante. Que vous partiez au Vietnam pour votre voyage de noces, un voyage en famille ou un voyage de luxe, les sites incontournables à découvrir avec son guide touristique du Vietnam sont nombreux: de la baie d'Hạlong au delta du Mékong, de Hanoï, la capitale millénaire, à Hồ Chí Minh-Ville (ex-Saigon), le poumon économique du Sud, de la cité impériale de Huê inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco aux vestiges des royaumes du Champa, de la rivière des parfums aux îles Cham. Le Vietnam fait la part belle à l'écotourisme et saura vous éblouir au-delà de sa cuisine traditionnelle, elle aussi très diverse d'une région à l'autre et illustrée par les nombreuses spécialités culinaires vietnamiennes. Une chose est sûre, vous reviendrez enchanté par votre voyage au Vietnam.

Que voir, que faire au Viêt Nam ?

Quand partir au Viêt Nam ?

La meilleure période pour partir au Vietnam est globalement celle où n'a pas lieu la mousson. Ces pluies diluviennes, qui peuvent entraîner des glissements de terrain et, par conséquent, des coupures momentanées des routes ou des voies ferrées, touchent en général le bassin du fleuve Rouge au nord, pendant l'été, et, jusqu'en novembre, les provinces du Centre du Vietnam ainsi que le delta du Mékong au sud du pays. Pendant la haute saison (juillet, août et septembre, et pendant la période du Têt, le nouvel an vietnamien, en janvier-février), les prix augmentent dans certains établissements et étant donné l'étroitesse du pays, vous pourrez avoir le sentiment de suivre une autoroute pour touristes. Pendant le Têt, il est souvent difficile de se déplacer de l'étranger vers le Vietnam car les moyens de transport sont pris d'assaut par les Vietnamiens d'outre-mer de retour au pays.

Il faudra peut-être également adapter votre départ si vous songez à faire un circuit au Vietnam incluant des excursions au Cambodge, pour partir à la découverte d'Angkor, et au Laos.

Voyager au Viêt Nam

  • Trouver un hôtel
  • Location voiture
  • Assurance Voyage
  • Trouver une agence locale
Infos pratiques pour voyager au Viêt Nam

Le Viêt Nam s’étend sur 1 650 km et, étant donné l’état des routes et les spécificités de la circulation, les trajets sont longs et fatigants. Une escapade d’une semaine permet de découvrir l’une des deux grandes cités du pays, Hanoi au nord ou Hô-Chi-Minh-Ville au sud. Si vous disposez de trois semaines, le dilemme Nord ou Sud est résolu. Mais, du fait de la richesse culturelle et de la variété des paysages, les options restent multiples. Vous pourrez choisir une traversée du pays qui vous mènera d’un delta à l’autre, soit en train, soit par la route, en empruntant la route mandarine, qui longe la côte ou en suivant l’ex-piste Hô-Chi-Minh, qui passe par les hauts plateaux. Plutôt que de parcourir l’ensemble du pays, vous pourriez préférer privilégier un périmètre restreint. Cette option s’impose particulièrement à ceux qui voudraient découvrir les montagnes du nord et la vie des minorités ethniques.

Comment partir au Viêt Nam

Utilisez la carte pour visionner les prix les plus bas, en un coup d’oeil :
Voir les prix sur la carte

Comment partir seul

Il existe des vols directs vers le Vietnam et notamment vers Hô Chi Minh-Ville. La plupart des touristes qui décident de partir au Vietnam remontent de Hô Chi Minh-Ville à Hanoï. Nous vous conseillons de commencer votre voyage par Hanoï, vous irez ainsi à contre-courant. La variation de prix des billets d'avion pour le Vietnam dépend de la compagnie aérienne empruntée mais, surtout, du délai de réservation. Pour obtenir des tarifs intéressants, il est indispensable de vous y prendre très en avance. Pensez à acheter vos billets six mois avant le départ et à prendre votre guide du Vietnam avec vous!

Comment partir en voyage organisé

Ce ne sont pas les tour-opérateurs et les offres qui manquent pour partir au Vietnam. Voyage sur mesure ou circuits à la carte pour parcourir le pays du Nord au Sud en passant par Hanoï et Hô Chi Minh-Ville, croisières en baie d'Halong ou le long du Mékong, séjours balnéaires sur les belles plages de Phu Quoc les pieds dans le sable et sous les cocotiers, trekking et randonnée aux confins du Tonkin... Beaucoup d'agences proposent aussi des voyages combinés avec le Cambodge pour découvrir les splendeurs du site d'Angkor, voire même avec le Laos.

Comment se déplacer sur place

La voiture constitue le moyen de transport le plus rapide et le plus pratique pour se déplacer au Vietnam : les locations s'effectuent avec chauffeur mais si vous avez le goût de l'aventure vous pouvez conduire à condition de présenter un permis international. La location de scooter et de moto est aussi possible au Vietnam, attention cependant à la circulation qui peut être anarchique en ville. Le réseau routier est en bon état. Les bus, solution bon marché, relient surtout la périphérie des villes mais constituent un bon moyen pour découvrir le pays. Si les grandes lignes sont desservies par des bus confortables et modernes, cela sera moins le cas pour rejoindre les petites bourgades. Les bus "Open tour", très sollicités par les voyageurs, vous offriront une flexibilité appréciable dans vos différents trajets en vous permettant d'effectuer plusieurs arrêts aux étapes de votre voyage, cependant il y a peu de possibilités de rencontrer les populations locales à bord. Pour ce qui est de l'avion, une vingtaine de villes sont desservies par des lignes aériennes intérieures à des prix abordables et il est aussi possible de prendre le train pour aller du nord au sud à petit prix mais à 45 km/h de moyenne.

Reportages & actualités du Viêt Nam

Organisez votre voyage avec nos partenaires au Viêt Nam
Transports
Hébergements & séjours
Services / Sur place

Découvrez le Viêt Nam

Le Viêt Nam... C’est un très vieux pays, qui de 1946 à 1975, a connu la plus longue guerre du XXe siècle. Ces événements tragiques occultent souvent la longue histoire et la richesse de ses héritages culturels ainsi que spirituels qui ont façonné le pays du Dragon. On posera dans ce chapitre quelques jalons historiques qui feront émerger des royaumes engloutis par le temps et nombre d’événements historiques, tels que ceux du Champa, aujourd’hui disparu. On s’intéressera aussi à la géographie. Les paysages au Viêt Nam sont réputés pour être somptueux, mais comme partout ailleurs, les richesses naturelles sont menacées par la croissance économique rapide, conjuguée aux effets du changement climatique. On abordera aussi les questions démographiques ou sociales... Un petit vade-mecum à l’usage de l’heureux voyageur qui part à la découverte de ce pays, parfois déroutant, mais absolument fascinant.

Photos et images du Viêt Nam

Église située près du marché flottant de Cai Be. Author's Image
Cages à oiseaux. Philippe GUERSAN - Author's Image
Pagode Tay Phuong. Tuan Anh Vu - shutterstock.com
Chaû Dôc, une ville au fil de l'eau. Author's Image

Les 12 mots-clés au Viêt Nam

1. #Banian (Cây da)

« Un Hercule végétal » (Paul Claudel). On le trouve à l’entrée de chaque village, des marchés, dans la cour des pagodes ou même dans les villes, au détour d’une rue où il ne s’est pas laissé abattre et où il a imposé sa présence au tracé des nouvelles constructions. Dans l’entrelacs de ses racines niche un petit autel dédié au génie de l’arbre.

2. #Chapeau conique

12 Chapeaux coniques © hadynyah - iStockphoto.com.jpg

Couvre-chef traditionnel des paysans, il est fabriqué avec des feuilles de latanier. Son armature est composée de cerceaux de bambou sur lesquels sont cousues, avec des fils de nylon, les trois couches de latanier qui assurent une plus grande résistance. Le casque de moto est aujourd'hui beaucoup plus répandu que l’iconique chapeau conique...

3. #Diên Biên Phu

Si l’on se souvient de Waterloo comme d’une morne plaine, on évoque Diên Biên Phu comme « la cuvette ». À 300 km à l’ouest de Hanoi, Diên Biên Phu est le nom d’une vallée, au carrefour des routes vers le Laos. Le 7 mai 1954, après 55 jours de combat, le corps expéditionnaire français y subit une terrible défaite face aux troupes du général Giap.

4. #Lotus

Quoi de plus beau que la fleur du lotus ? Symbole de pureté, de couleur blanche ou rose, elle s’élève au-dessus de l’eau boueuse. Les fleurs exhalent un parfum délicieux. Les métamorphoses successives de la feuille, de la fleur aux différents stades de la croissance, font du lotus une source d’inspiration philosophique et artistique inépuisable.

5. #Mer d’Orient

15 Baie d'Ha long © Connors Bros. - shutterstock.com.jpg

La « mer de l'est » (Biển Đông), est le point chaud du moment et... n'allez surtout pas dire mer de Chine ! Le Viêt Nam cherche à développer son espace maritime : transport et communications, pêche et aquaculture, exploitations pétrolière et gazière... Mais il se heurte aux ambitions de son puissant voisin du nord et sa flotte en pleine expansion.

6. #Nuoc mâm

16 Fabrication de Nuoc mam ©  Nguyen Quang Ngoc Tonkin - shutterstock.com.jpg

Indispensable condiment de toute table vietnamienne. Il s’agit d’une saumure obtenue à partir de poissons qui marinent de six mois à un an, couverts de sel, dans de grandes cuves en bois. Le meilleur, obtenu à partir d’anchois (ca com), proviendrait de l’île de Phu Quôc. Les Romains produisaient déjà un mélange semblable, appelé « garum ».

7. #Pipe à eau

Elle est faite d’un tube de bambou de 30 à 40 cm contenant un fond d’eau. Au tiers de la hauteur, un petit fourneau reçoit une pincée de tabac (thuôc lao). Le fumeur, d’une longue et unique aspiration accompagnée d’un glouglou caractéristique, inhale la fumée rafraîchie par son passage sur la couche d’eau. C’est une des scènes familières de la rue.

8. #Poissons-chats

(c) duybox - iStockphoto.com.jpg

Les poissons-chats (ca basa) jouent un rôle important dans les exportations vietnamiennes. Ils sont principalement élevés dans la province d’An Giang, dans le delta du Mékong. Cette activité assure la subsistance d’un grand nombre de familles. Celles-ci vivent sur de grandes barges flottantes sous lesquelles sont entreposés les casiers d’élevage.

9. #Réchauffement

Selon les Nations unies, le Viêt Nam est l’un des pays du monde qui sera le plus affecté par les conséquences du réchauffement climatique et la montée du niveau de la mer. Pour le delta du Mékong, grenier à riz du pays, les prévisions sont particulièrement alarmantes. Les récoltes sont menacées par les crues et les remontées d’eau salines.

10. #Riz

En vietnamien, manger se dit an com, c’est-à-dire « manger du riz ». On compte plus de 2 000 variétés et sous-variétés de riz, dont trois sous-espèces : le riz dur, le riz gluant et le riz flottant. Derrière l'Inde et la Thaïlande, le Viêt Nam se classe au 3e rang mondial des exportateurs de riz (et au 5e rang mondial pour la production).

11. #Start-up

C'est le nouveau mantra économique des autorités vietnamiennes. L'objectif est la création d'un système pro-innovation au Viêt Nam, confronté à l'épuisement d'un modèle de croissance fondé sur les exportations de produits à faible valeur ajoutée. L'émergence des start-ups est loin d'être assurée et elles devront compter avec de nombreux obstacles.

12. #Téléphone portable

Grâce aux investissements réalisés par Samsung, le Viêt Nam est devenu un poids lourd du secteur. En 2014, le géant sud-coréen a investi 2 milliards de dollars US pour créer sa plus grande usine de fabrication, située dans la province de Thai Nguyen, à 70 kilomètres au nord de Hanoi. Une autre usine est située à Bac Ninh, également dans le Nord.

Vous êtes d'ici, si...

Vous conservez un flegme imperturbable en traversant la rue, malgré le trafic intense, chaotique, dantesque, et les motos et autos qui vous frôlent.

Vous préférez le café à l’œuf (ca phê trung) au café au lait. La boisson a été inventée par un cuisinier de l’hôtel Métropole, qui, pendant les années 1940, période de pénurie, cherchait un substitut au lait pour préparer le cappuccino. À déguster chaud ou glacé.

Vous maîtrisez les ficelles du marchandage. Vous devez bien connaître la fourchette des prix et essayer d'atteindre sa limite la plus basse. Si votre fourchette est mauvaise, soit vous perdrez en payant trop, soit vous vexerez votre interlocuteur en lui proposant un prix trop bas. Il quittera alors le jeu immédiatement. Si vous usez de patience et d'humour, vous gagnerez.

Les contretemps, les déceptions, les malentendus, les petits conflits du quotidien ne parviennent pas à vous faire sortir de vos gonds.

Carte du Viêt Nam