Français
  • Français
  • English
  • Español
  • Deutsch
  • 中国人

Guide de voyage
Pérou

Le Pérou et ses lamas andins ne se présentent plus ! Destination mosaïque s'étirant entre l'océan Pacifique et la cordillère andine, la dépassant même pour s'enfoncer dans la puissante forêt amazonienne, c'est très certainement avec Lima, sa capitale, que vous ferez connaissance. Métropole vibrante, bourdonnante même, un brin chaotique, dont les rues garnies d'un patrimoine architectural colonial épatant accueillent commerçants de jour comme de nuit, où l'on goûte à l'une des gastronomies les plus fines de la planète aussi (à l'image des excellents ceviche), reconnue par l'Unesco. Bien sûr, le guide touristique du Pérou vous emmènera dans le sud du pays, à commencer par Cuzco et ses ruelles coloniales, cité mythique jadis capitale de la civilisation inca. De là, cap sur la Vallée Sacrée, que l'on arpente en trekking via le chemin de l'Inca tout en mâchouillant des feuilles de coca, et qui débouche sur les Portes du Soleil, puis sur les ruines de l'éblouissant Machu Picchu. On obliquant plus au sud encore, on trouve Nazca vers Puno, c'est le lac Titicaca et les îles flottantes d'Uros faites de paille qui se dévoilent, tandis qu'en remontant la côté Pacifique on croise d'arides déserts semés d'oasis, des plages propices à la baignade, et des sites archéologiques lovés en pleine nature, comme à Kuélap par exemple. Le troisième grand territoire péruvien est humide et luxuriant : l'Amazonie, avec l'étonnante cité d'Iquitos comme chef-lieu, est un dédale de flore sauvage, de fleuves immenses et de couchers de soleil incroyables. Partir au Pérou est un voyage-aventure !

Que voir, que faire au Pérou ?

Quand partir au Pérou ?

Quand partir au Pérou? Le territoire péruvien étant fait de plusieurs environnement très différents (côte Pacifique, cordillère des Andes et forêt amazonienne), les époques les plus adaptées à sa visite varie.

Sur les hauteurs de la Cordillère des Andes, la très haute saison touristique s'étend de mi-juin à fin août : c'est alors la meilleure saison pour visiter le Machu Picchu et les autres sites incas (temps sec et ensoleillé) mais il y a beaucoup de monde et souvent la queue par exemple pour monter en navette jusqu'au site de Machu Picchu. La meilleure période pour visiter le Pérou, tout du moins sa région montagneuse, serait donc de mi-avril à mi-juin quand toute la Vallée Sacrée est au vert et les visiteurs moins nombreux.

Sur les côtes, la très haute saison touristique s'étend de mi-décembre à fin février, cette période correspondant aux vacances scolaires péruviennes. Ciel bleu, grosses chaleurs mais plages bondées. Si vous vous demandez quand partir au Pérou pour en visiter le littoral, préférez mars et avril. 

En Amazonie, la haute saison touristique s'étend d'avril à novembre, quand il pleut moins. Toutefois, même en saison des grosses pluies, le soleil n'est jamais loin. L'Amazonie est encore relativement épargnée par le tourisme de masse.

 

Au Pérou, on compte plus de 3 000 fêtes traditionnelles ; si la plupart ont été christianisées, il n'en reste pas moins que les influences précolombiennes restent encore vivaces. La seule fête qui attire des milliers de voyageurs étrangers, et nécessite donc que vous réserviez votre hébergement longtemps à l'avance, est la fête de l'Inti Raymi, le 24 juin à Cusco.

Attention, les Péruviens commencent à voyager beaucoup plus dans leur pays. La Semaine sainte et les dates autour des 28 et 29 juillet, fête nationale, sont souvent très demandées.

Adresses Futées du Pérou

Voyager au Pérou

  • Trouver un hôtel
  • Location voiture
  • Assurance Voyage
  • Trouver une agence locale

Covid-19 : situation actuelle au Pérou

En raison de la pandémie lié à la Covid-19, des restrictions d'entrée et de déplacement peuvent s'appliquer au Pérou. Pensez à visiter avant votre départ le site du ministère des Affaires étrangères pour obtenir les dernières informations
Infos pratiques pour voyager au Pérou

Si on veut visiter le Pérou et comprendre sa trilogie (costa, sierra, selva) on peut faire route au sud où l'on trouvera les étapes incontournables avec une grande richesse culturelle mais aussi des infrastructures ad hoc, des adresses de charme et plus de diversité dans les activités de découverte. La route nord est plus sauvage mais il faut parfois avoir sacrifier un peu de confort ou user de davantage de patience pour l'explorer. Enfin le Pérou est une terre de défis qui se prêtent à merveille aux épreuves physiques que ce soit en glissant sur le lac Titicaca ou au fil de treks sauvages. Essayez de ne faire l'impasse sur rien et de prévoir un temps pour chaque région : la côte Pacifique, ses vagues, sa gastronomie et sa faune marine, les Andes et ses paysages, ruines et sites culturels, et enfin l'Amazonie sauvage, envoûtante et magique. Ainsi vous aurez goûté à toutes les saveurs du Pérou.

Comment partir au Pérou

Comment partir seul

Le prix moyen d'un vol pour Lima depuis la France au mois de juillet (haute saison) est d'environ 1 000 €. A partir de 700 € environ en basse saison. A noter que la variation de prix dépend de la compagnie empruntée mais, surtout, du délai de réservation. Pour obtenir des tarifs intéressants, il est indispensable de vous y prendre très en avance. Pensez à acheter vos billets six mois avant le départ ! Réserver son logement à l'avance peut également s'avérer judicieux pour faire des économies.

Comment partir en voyage organisé

Les tours opérateurs spécialisés dans cette région d'Amérique du Sud sont légion et connaissent bien la destination. En vous penchant sur l'offre existante vous trouverez très certainement la formule qui vous convient le mieux, aussi bien en termes de temps de voyages, de zones à privilégier que de tarifs. Les packs combinant vols, logements et visite des principaux sites péruviens (Machu Picchu, Cusco, Titicaca) sont généralement intéressants et surtout facilitent grandement la préparation du voyage.

Comment se déplacer sur place

Si vous disposez de peu de temps, le mauvais état des routes et des bus vous poussera à opter pour l'avion, les tarifs étant très abordables pour relier les principaux points du pays. Autrement, vous prendrez le bus, moyen de transport le plus répandu, le moins cher et le plus pratique. Le pays est sillonné en tous sens par ces véhicules. Un beau voyage en train (Lima-Huancayo) peut être effectué (deux fois par mois entre avril et novembre) tandis que le bateau sera votre indispensable véhicule en Amazonie : les ferries circulent relient Yurimaguas et la Triple Frontière (Pérou-Brésil-Colombie) en 3 à 5 jours selon le sens du courant.

Reportages & actualités du Pérou

Organiser son voyage au Pérou
Transports
Réservez vos billets d'avions
Location voiture
Location bateaux
Hébergements & séjours
Trouver un hôtel
Location de vacances
Trouvez votre camping
Location en montagne
Voyage sur mesure
Services / Sur place
Activités & visites
Acheter des devises étrangères
Assurance Voyage
Apprendre une langue étrangère

Découvrez le Pérou

Le Pérou est un pays divers, métissé, pluriel, tant au niveau des paysages et de la géographie – puisqu'on passe de la côte Pacifique aux sommets de 4 000 mètres d'altitude et qu'on finit au cœur de la forêt tropicale –, qu'au niveau des cultures et des hommes. Bien évidemment, les Incas ont marqué de leur empreinte le destin historique du pays, mais au cœur de leur siècle de règne ils ont été finalement les rassembleurs des nombreuses cultures pré-colombiennes antérieures. L'arrivée des Espagnols a changé la donne pour toujours non sans violence et pertes humaines. La domination espagnole a apporté avec elle un métissage à la couleur de peau, la culture, la cuisine, la musique et les arts mais la culture ancestrale, bien que brimée, n'a jamais cédé. Ce mélange entre culture millénaire et créole est encore partout palpable, à fleur de peau et toujours en toile de fond lorsqu'on cherche à mieux comprendre aussi le Pérou d'aujourd'hui.

Photos et images du Pérou

Huayhuash delkoo - Fotolia
Pont de l'Inca. Stéphan SZEREMETA
Vallée sacrée des Incas. Bartosz HADYNIAK - iStockphoto
Montagnes arides de la région de Nazca. Stéphan SZEREMETA

Les 12 mots-clés au Pérou

1. #Aji

iStock-1442126681.jpg

Il en existe de toutes les couleurs, des plus doux aux plus relevés. Du tendre aji amarillo (jaune) au féroce rocotto (rouge), il est de tous les plats ou proposé dans de petites coupelles à part. Méfiez-vous aussi du charapita, le petit aji sec de la jungle qui enflamme le palais. Sans ajies pas de cuisine péruvienne qui tienne, il est le cœur du sujet.

2. #Ceviche

La formule magique pour se faire des amis taxis et des amis péruviens tout court : « me gusta el ceviche ». Tout le monde aime le ceviche, ce plat très frais de poisson cru mariné. Surtout sur la côte. Plus largement l'engouement pour la gastronomie est vraiment un point culturel essentiel du pays. Les Péruviens aiment manger et en parler à loisir.

3. #Chicha

iStock-1013913898.jpg

La boisson concoctée à partir de maïs que l’on boit pendant les repas. Elle peut être alcoolisée (de jora), aromatisée à la fraise (frutilla) ou douce comme un jus de fruits (morada). La chicha a aussi donné son nom à un mouvement culturel venu de la sierra, développé dans les quartiers migrants de Lima, et qui est aujourd'hui un ciment identitaire.

4. #Coca

iStock-1053957554.jpg

Le Pérou est, avec la Bolivie, le principal producteur de la coca, la plante sacrée des Incas. De la feuille de coca est extraite la pâte qui, envoyée dans les laboratoires de Colombie ou du Brésil, est transformée en cocaïne. Mais mâchée, la feuille de coca est excellente pour combattre le mal d’altitude. On la trouve en tisane ou bonbon également.

5. #Costa

Cette région qui longe le Pacifique est aussi la plus dense, la plus habitée et la plus développée du pays. On appelle ses habitants les criollos, héritiers des différentes vagues de migrations : européennes, africaines, chinoises. Vifs, joyeux, blagueurs, ils ont aussi la réputation d'être plus roublards. La côte est un métissage sans cesse renouvelé.

6. #Inca Kola

Cette boisson au goût de bubble-gum pétillant, d'un jaune fluo très reconnaissable, bat dans son pays tous les records de vente ! L'Inca Kola est l'une des grandes fiertés des Péruviens. Comme tous les sodas, l'Inca Kola est aussi un produit qui se partage. Il est bienvenu, si on vous invite, d'apporter une bouteille d'Inca Kola au format familial.

7. #Pachamama

La Terre-Mère vénérée par les Incas et leurs prédécesseurs est encore présente dans bien des coutumes locales. L'une d'elles consiste à verser de temps à autre un peu de son verre d'alcool sur le sol en honneur à la Pachamama rappelant ainsi la tradition des tributs à la Terre qu'on accomplit rituellement pour la remercier de veiller sur la communauté.

8. #Pisco

iStock-668413168.jpg

Alcool de raisin blanc, cette boisson nationale est fabriquée à Ica et non pas à Pisco… Généralement appréciée sous la forme de pisco sour (cocktail avec blanc d’œuf, jus de citron vert, sucre, glace pilée et bitter). Le Pérou se dispute avec le Chili sur la question de la paternité du pisco, prenez votre parti, car c'est un sujet fort sensible.

9. #Quechua

Deuxième langue officielle avec l’espagnol, c’est la langue parlée par la plupart des indigènes de la sierra, l’aymara étant plus utilisé sur les rives du lac Titicaca. Environ 45 % de la population du Pérou est d’origine indigène. Même si la plupart des habitants sont bilingues, ils utilisent le quechua comme première langue. Il existe 47 autres langues natives.

10. #Selva

Que ce soit les contreforts nuageux et couverts de forêts ou la vaste plaine amazonienne le long du fleuve Amazone, toute cette région forme la selva ou la jungle. On y vit à un rythme plus doux, bercé d'une chaleur humide. On y rit beaucoup, danse tout autant, les habitants de ces régions sont accueillants et généreux bercés de légendes nées au creux de la jungle.

11. #Sierra

Magique, la sierra c'est toute la région de la cordillère des Andes qui traverse le pays et porte son lot d'images qui vous imprégneront longtemps : canyons immenses, cultures en terrasses, vols de condors qui surplombent troupeaux de lamas, alpagas et vigognes... Le cœur du Pérou rural existe et bat encore, le long de ces villages en adobe.

12. #Soroche

Au Pérou, on passe sans transition, notamment lors des voyages en avion, du niveau de la mer aux hauts plateaux andins : gare au soroche, le mal de l'altitude ! On passe aussi de la chaleur humide au froid sec et vif. L’organisme peut souffrir de ces changements brutaux. Deux règles d’or : ne jamais forcer la mécanique et chiquer la coca !

Vous êtes d'ici, si...

Vous prenez les gens dans vos bras pour les saluer pour une chaleureuse accolade qu'on appelle abrazo.

Tout le monde est votre maman, papa, cousin, fils ou fille. Le vocabulaire de la famille s'utilise avec générosité et par extension. On pourra donc saluer un papito ou une mamita, se faire appeler hijito ou hijita et être présentés à de très nombreux primos

Vous mangez du riz à tous les repas, surtout avec des pommes de terre et même dans la soupe.

Vous levez votre verre en criant Salud non pas une fois, mais plusieurs fois au cours de la soirée pour célébrer le moment à foison.

Vous usez et abusez du klaxon, de la queue de poisson et de quelques doux mots qui mettent un peu de piment dans la circulation déjà fort chaotique.

Vous présentez de nouveau votre verre de jus de fruits ou assiette vide pour solliciter la yapa, le petit rab bienvenu lorsqu'on mange au marché ou auprès des vendeurs de rue.

Vous arrivez ahorita ou « presque tout de suite » soit entre 15 minutes et une heure c'est selon !

D'autres destinations au Pérou

Carte du Pérou

  • Costa Rica
    Découvrir le
    Costa Rica
  • Voyages ResponsablesDéposer un avisJeu concours

    Les jeux concours du moment

    Remportez un séjour pour 4 personnes à Lacanau !

    Direction le Sud-Ouest ! Profitez d'une escapade en famille avec Camping & Spa L'Océan Airotel