Français
  • Français
  • English
  • Español
  • Deutsch
  • 中国人

Guide de voyage
Marrakech

A l'instar d'autres villes du Maroc comme Meknès, Rabat et Fès, Marrakech porte le titre de Ville impériale et fut même la première capitale du royaume. Mais Marrakech a bien plus à offrir qu'une image de carte postale et elle ne se résume pas à ses souks ! Marrakech demande en effet du temps pour dévoiler sa magie. Elle vaut la peine d'être vécue à la locale grâce aux indications du guide touristique sur Marrakech. Sertie de ses remparts en pisé, la ville millénaire livre ses trésors à chaque coin de rue où l'on découvre la minutie artisanale, le faste de l'art hispano-mauresque ou la quiétude du jardin luxuriant d'un riad. C'est aussi dans cette labyrinthique médina que la vie bat son plein et que votre expérience sensorielle sera unique ! Marquée par son histoire passée, Marrakech a réussi à conjuguer tradition et modernité. Dans la ville nouvelle, vous verrez le visage d'une cité branchée et cosmopolite. Ses quartiers aérés et ses jardins arborés valent le détour car, ici aussi, l'authenticité est de mise !

Que voir, que faire à MARRAKECH ?

Quand partir à MARRAKECH ?

Les écarts de température peuvent être très importants à Marrakech. La meilleure période pour découvrir la ville c'est l'automne et ou le printemps en raison du climat agréable pendant ces deux saisons. Au printemps, la chaleur n'est pas encore trop étouffante (le thermomètre peut afficher 45 °C en août !) et la nature environnante présente son aspect le plus fastueux (notamment la vallée de l'Ourika et la région des cascades d'Ouzoud). En automne, les jours sont plus courts, mais le soleil, encore chaud, offre un spectacle éblouissant lorsqu'il darde ses rayons sur les cimes enneigées qui entourent Marrakech. En hiver, la cité semble prisonnière des neiges du Haut Atlas, mais il est rare que les cols du Tizi n'Test (route d'Agadir) et du Tizi n'Tichka (route d'Ouarzazate) soient fermés – et la température stagne autour de 18 °C. Si vous êtes frileux, mieux vaut vous assurer que l'hôtel chauffe de manière continue, ce qui n'est pas toujours le cas. Il pleut plus en hiver que durant les autres saisons mais même cette période reste très agréable à Marrakech. L'été est souvent brûlant, et rares sont alors les endroits qui dispensent un peu de fraîcheur, y compris dans la médina. En raison des conditions météo, la haute saison touristique à Marrakech c'est de mi-septembre à mi-juin mais évitez les vacances scolaires pour plus de tranquillité et des tarifs intéressants. La basse saison touristique à Marrakech c'est de mi-juin à mi-septembre, période où il fait une chaleur étouffante. 

Météo en ce moment

Adresses Futées de MARRAKECH

Voyager à MARRAKECH

  • Trouver un hôtel
  • Location voiture
  • Assurance Voyage
  • Trouver une agence locale

Covid-19 : situation actuelle à MARRAKECH

En raison de la pandémie lié à la Covid-19, des restrictions d'entrée et de déplacement peuvent s'appliquer à MARRAKECH. Pensez à visiter avant votre départ le site du ministère des Affaires étrangères pour obtenir les dernières informations
Infos pratiques pour voyager à MARRAKECH

Comment partir à MARRAKECH

Comment partir seul

Bien desservie, la ville de Marrakech est sûre pour les voyageurs indépendants. Marrakech est dotée d'une police touristique, très attentive de surcroît. Précautions habituelles de rigueur, mais pas plus : attention aux pickpockets dans les souks, la médina est très sécurisée mais ne suivez pas un inconnu pour autant.

Comment partir en voyage organisé

Marrakech fait partie de la plupart des circuits proposés par les tour-opérateurs mais il est possible de faire un séjour de 4 à 8 jours essentiellement concentré sur Marrakech autour de différentes thématiques qui peuvent être, par exemple, l'artisanat et les souks ou encore les riads de charme. On peut aussi coupler la visite de Marrakech à une escapade dans la nature environnante, notamment dans la Vallée de l'Ourika.

Comment se déplacer sur place

Pour visiter Marrakech, une voiture sera encombrante ; vous lui préférerez la marche et les petits taxis. La médina appartient aux piétons, aux deux-roues et aux charrettes. Le plus simple est vraiment de vous déplacer à pied. De toute façon, on ne vous laissera pas trop le choix : les taxis refusent de vous emmener dans la plupart de ces ruelles encombrées de la médina. Concernant la circulation, Marrakech a une spécificité : c'est la seule ville du pays où vous verrez des filles conduire des scooters.

Reportages & actualités de MARRAKECH

Organiser son voyage à MARRAKECH
Transports
Réservez vos billets d'avions
Location voiture
Location bateaux
Hébergements & séjours
Trouver un hôtel
Location de vacances
Trouvez votre camping
Location en montagne
Voyage sur mesure
Services / Sur place
Activités & visites
Acheter des devises étrangères
Assurance Voyage
Apprendre une langue étrangère

Découvrez MARRAKECH

La Ville rouge, comme joliment surnommée, est une sentinelle aux portes du Sahara. Elle qui n’était au départ qu’une vaste palmeraie au cœur d’une plaine aride, a su s’imposer comme la capitale touristique du pays. D’ailleurs, comment ne pas succomber à sa kyrielle de jardins aux parfums enivrants, de marchés, palais et mosquées ? Participer à sa vie culturelle trépidante et admirer son riche artisanat d’art ? Marrakech concentre à elle seule une grande partie du Maroc, elle qui présente deux visages distincts. D’un côté, sa médina aux ruelles labyrinthiques qui grouillent d’habitants, d’artisans et de touristes. De l’autre, une ville plus moderne et cosmopolite, construite sous le protectorat français, avec ses enseignes de marques et ses complexes hôteliers rivalisant de luxe. Marrakech est une destination de choix, alliant dynamisme, élégance et authenticité, tout en affichant des allures intemporelles d'oasis au cœur de l'hiver.

Photos et images de MARRAKECH

Montage des restaurants ambulants de la place Jemaâ el-Fna. Eloïse BOLLACK
Détail de la décoration du Riad Al Jazira. Sébastien CAILLEUX
Restauration nocturne sur la place Jemaâ el-Fna. Sébastien CAILLEUX
La boutique du jardin Majorelle expose une production artisanale d'une rare beauté, authentique et de très grande qualité. Sébastien CAILLEUX

Les 12 mots-clés à MARRAKECH

1. Baraka

Le terme désigne la grâce divine, la chance. Si elle n'est pas naturelle, elle s'obtient en invoquant un saint homme ou mieux, en réalisant un pèlerinage sur sa zaouïa ou son sanctuaire. Pour s'assurer une protection divine, il faut ramasser de la terre, aux abords du mausolée et la conserver telle une relique porte-bonheur. Baraka Allah oufik ! 

2. Caftan

shutterstock_788475040.jpg

Dans la famille fashion, on demande le caftan. Très modernisé, taillé dans des matières nobles (soie, velours) il est devenu la pièce maîtresse que toutes les Marocaines arborent dans leur garde-robe et exhibent lors d'une célébration. Aujourd'hui, il influence les grands couturiers et même Madonna s'en est revêtue pour fêter ses 60 printemps ! 

3. Calèche

shutterstock_763271275.jpg

Les conducteurs de calèches de Marrakech sont désormais habillés d'un bel uniforme rouge. Très attrayant aux yeux des touristes, ce moyen de transport écologique est devenu un emblème de la ville. En soutien de ce vieux métier, ne manquez pas de les emprunter pour faire une virée romantique jusqu'au bassin de la Ménara ou le tour des remparts. 

4. Épices

ThomasFluegge - iStockphoto.com.jpg

C'est LE secret de la cuisine marocaine. C'est d'ailleurs par ici que transitaient les caravanes sahariennes qui commerçaient les épices en provenance de l'Orient. Impossible d'échapper à leur présence, sous forme de monticules multicolores : elles sont partout, dans les souks, au Mellah... On fonce sur le ras-el-hanout à faire broyer sur place. 

5. Foundouk

Au menu de la réhabilitation de la médina, figure la restauration de caravansérails ou foundouks (soit l'ancêtre de l'auberge) qui bénéficiera à plus de 400 artisans dans les métiers de la dinanderie et de la maroquinerie. Certains sont très anciens comme le foundouk Sidi Aldelaziz et demeurent les témoins d'une richesse culturelle authentique.

6. Hadj

Ce terme signifiant « celui qui a déjà accompli au moins une fois dans sa vie le pèlerinage à la Mecque » est devenu une marque de respect et une révérence accordée à ces fidèles exemplaires, et par extension, à la plupart des personnes âgées. Ne pas hésiter à l'utiliser pour demander votre route à un vieux monsieur, ce sera grandement apprécié. 

7. Hammam

D'abord fonction sociale, car on s'y rend pour se laver, mais aussi pour discuter, négocier, s'enquérir de nouvelles fraîches. C'est aussi une étape de purification avant la prière collective. Les hammams haut de gamme sont raffinés, mais l'expérience est moins authentique que le hammam traditionnel de quartier qui vous immerge dans la vraie vie. 

8. Ksar

Un ksar (ksour au pluriel) est un village fortifié construit généralement en pisé, consolidé par des poutres, et dont les murs nus forment un rempart contre les agressions. Chaque ksar possède des tours d'angle fortifiées, édifiées de chaque côté d'un grenier collectif (agadir comme la ville) et de terrasses où se déroule la vie sociale rurale. 

9. Regraga

La confrérie des Regraga, l'une des plus anciennes du monde musulman, célèbre le réveil de la nature, l'un des événements spirituels les plus marquants. Dès le début du printemps, commence le grand daour, un pèlerinage de 40 jours généralement à dos d'âne dans la région de Chiadma. Un rite agraire, mais aussi une commémoration de l'islamisation.

10. Ramadan

Chaque année, comme partout au Maroc, Marrakech vit au rythme du mois sacré du ramadan. Dans les 500 mosquées de la ville, durant Salat al Ichaa et Tarawih, les prières s'élèvent vers le ciel en implorant la miséricorde d'Allah. C'est aussi l'occasion de passer un moment convivial entre amis ou en famille autour du ftour pour rompre le jeûne. 

11. Rose

shutterstock_606368369.jpg

Le Maroc est classé 3e producteur mondial de la rosa damascena, une variété qui est arrivée avec le passage de pèlerins syriens il y a plus de 300 ans. La vallée du Dadès produit une eau de rose labellisée AOP, mais aussi une huile aromatique de grande valeur utilisée pour les arômes et les parfums. On en trouve partout et de très bonne qualité.

12. Tadelakt

Ce mot n'échappera pas à vos oreilles. Il s'agit d'une texture, qui habille les salles de bains, un mélange fait de chaux, de ciment blanc et de pigments. Au toucher, le revêtement est assez doux et présente l'avantage d'être étanche, raison pour laquelle il peut s'appliquer aussi à l'extérieur. En arabe, tadelakt signifie « masser, caresser ». 

Vous êtes d'ici, si...

Vous dites inch'allah chaque fois que vous terminez une phrase. En particulier lorsque rien n'est certain ni garanti. 

Vous n'échappez pas au couscous du vendredi midi. C'est un rituel et pour ceux qui travaillent, la pause est rallongée de plusieurs heures afin d'y convenir. 

Vous faites preuve d'une grande flexibilité, à renforts de maken mouchkil (« pas de problème »). Et en même temps, on apprend la patience. 

Vous buvez des litres de thé à la menthe toute la journée. Non seulement ça hydrate, mais c'est une occasion de partage et de convivialité. 

Vous vous pliez aux bonjours interminables (comment va ta mère, ta famille, et le petit dernier ?). C'est la tradition et une étape essentielle à une bonne intégration.

Vous mangez de la main droite dans le plat commun, avec grande dextérité. Seulement le pouce, le majeur, l’index et le pain font office de fourchette. 

Vous portez la djellaba et les babouches, au moins à la maison. Un confort auquel on ne renonce plus une fois qu'on y a goûté.

Autres destinations à proximité de MARRAKECH

Carte de MARRAKECH

  • Costa Rica
    Découvrir le
    Costa Rica
  • Voyages ResponsablesDéposer un avis