Avec 50 États couvrant une vaste portion de l'Amérique du Nord, avec l'Alaska au nord-ouest et Hawaï étendant la présence du pays dans l'océan Pacifique, les États-Unis offrent une immensité et une diversité exceptionnelles. Ce pays de la démesure compte 58 parcs nationaux, 2 530 monuments historiques, 762 000 km2 de forêts. D'est en ouest et du nord au sud, c'est une succession de perles incontournables, il y a le quartier d'Hollywood à Los Angeles avec ses studios de cinéma, les parcs d’Orlando, première destination touristique des États-Unis forte de plusieurs parcs d'attractions dont celui de Walt Disney, Legoland® ou Aquatica, destinations favorites des familles, tout comme Disneyland sur la côte ouest. Les amoureux de nature et de randonnées sauvages préféreront les Everglades qui abritent alligators et crocodiles, avifaune variée, ratons laveurs et espèces protégées. Comment ne pas citer le spectacle magique des Chutes du Niagara, la folie de Las Vegas Strip, la solennité et le splendeur du Grand Canyon. Ajoutons la Maison Blanche à Washington et le rouge Golden Gate Bridge à San Francisco. Il faut aussi découvrir le parc national des volcans à Hawaï. Mais si vous ne marchez pas sur les allées new-yorkaises de Central Park, au milieu de Manhattan, votre séjour ne sera pas complet ! Il y a aussi cet art de vivre à l'américaine qui vous séduira, fait de décontraction et de tous les possibles.

Que visiter aux États-Unis ?

Quand partir aux États-Unis ?

S'il est une date à retenir pour votre séjour aux États-Unis c'est le 4 juillet, jour de l’Indépendance et fête nationale du pays qui commémore le 4 juillet 1776, jour de la Déclaration d'Indépendance vis-à-vis de la Grande-Bretagne avec débauche de drapeaux américains, feux d'artifice, parades, barbecues, pique-niques, matchs de baseball, etc. Une bonne manière de vous plonger d'un coup dans le bain américain ! Sachez toutefois que les mois de juillet et août correspondent aussi aux vacances scolaires aux États-Unis. Les tarifs et les files d'attente grimpent.  De plus, certaines régions deviennent irrespirables à cette période avec un mercure qui dépasse les 40 °C. Choisissez alors plutôt les régions d'altitude de l'Arizona, les hauts plateaux du Nouveau-Mexique ou encore l'ouest de la Californie, sur le littoral, qui restent agréables même en plein été. En été, évitez particulièrement les États de l'Illinois, du Missouri et de l'Oklahoma souvent soumis à une humidité difficilement supportable. Si vous ambitionnez de faire la route 66, grand classique de la destination, évitez l'hiver, les cols d'altitude. Sachez aussi qu'en hiver à Chicago, un vent glacial s'engouffre entre les gratte-ciel, alors que le Missouri et le Kansas affichent -40 °C et même dans le désert d'Arizona. Avril et mai sont de bons compromis pour toutes les latitudes. Mais pour New York, c'est le bonheur toute l'année, même lorsque la neige recouvre Central Park !

Utilisez la carte pour visionner les prix les plus bas, en un coup d’oeil :
Voir les prix sur la carte

Météo en ce moment

Loading...
Météo à l'année

La météo de la côte Ouest des États-Unis varie d'une région à l'autre. Au nord, la chaîne de montagnes des Cascades coupe les États de Washington et de l'Oregon en deux : à l’est, le climat est sec ; à l’ouest, humide. En Californie, le climat est doux presque toute l’année bien que froid l’hiver dans les régions montagneuses et chaud dans le sud toute l'année. Dans les plaines intérieures, le climat est continental. Les températures de la côte Ouest des États-Unis sont très variables.

Janv.
-3° /
Feb.
-2° /
Mars
/
Avr.
/ 15°
Mai
12° / 21°
Juin
17° / 26°
Juill.
20° / 28°
Août
19° / 27°
Sept.
16° / 24°
Oct.
10° / 18°
Nov.
/ 12°
Déc.
-1° /
Janv.
/ 13°
Feb.
/ 15°
Mars
/ 16°
Avr.
/ 18°
Mai
10° / 19°
Juin
11° / 21°
Juill.
12° / 22°
Août
12° / 22°
Sept.
12° / 23°
Oct.
10° / 21°
Nov.
/ 18°
Déc.
/ 14°
Janv.
14° / 24°
Feb.
15° / 25°
Mars
16° / 27°
Avr.
19° / 28°
Mai
21° / 30°
Juin
23° / 31°
Juill.
24° / 32°
Août
24° / 32°
Sept.
24° / 31°
Oct.
22° / 29°
Nov.
18° / 27°
Déc.
15° / 25°
Janv.
-15° / -6°
Feb.
-12° / -3°
Mars
-10° /
Avr.
-3° /
Mai
/ 13°
Juin
/ 17°
Juill.
10° / 19°
Août
/ 18°
Sept.
/ 13°
Oct.
-2° /
Nov.
-9° / -2°
Déc.
-14° / -7°
Budget

Traverser l'Atlantique suppose déjà un vol qui dépasse souvent 1 000 €. Sur place le gros de vos dépenses concerne l'hébergement. Prévoyez généralement la location d'une voiture. Pour minimiser les coûts, vous pouvez loger en auberge de jeunesse, en ville, manger sur le pouce dans la rue, choisir un séjour hors haute saison touristique. Sachez aussi que même pour aller randonner dans les parcs, vous devrez payer un droit d'entrée. Compter environ 90 € par jour et par personne, tout compris.

Formalités

Vous devez présenter un passeport biométrique ou électronique en cours de validité. Si votre passeport expire 6 mois après la date de retour, vous pourrez tout de même vous envoler pour les États-Unis, contrairement à certains pays qui imposent une durée de validité de 6 mois après la date de retour. Pour tout voyage touristique aux États-Unis, la durée de séjour maximum est de 90 jours. Il ne pourra pas être prolongé sur place... Il est impossible de prendre juste un aller simple pour les États-Unis. Outre le passeport biométrique pour se rendre aux États-Unis, il faut également avoir obtenu une autorisation ESTA au plus tard 72h avant votre vol, formulaire à remplir en ligne par tout ressortissant français en prévision de son voyage aux États-Unis.

Santé

Si les risques de maladie sont assez réduits lors d'un séjour aux États-Unis, sachez cependant que si les infrastructures médicales américaines sont excellentes, les soins médicaux sont extrêmement chers. En cas d'urgence, vous devez appeler le 911 depuis n'importe quel téléphone, même les portables qui n'ont plus d'unités fonctionneront dans ce cas précis. Ou bien vous rendre dans le centre d'urgences le plus proche. Vous serez pris en charge d'autant plus vite que vous présenterez une preuve de solvabilité (carte de crédit ou assurance). Aucun certificat de vaccination n'est exigé pour entrer aux États-Unis. Les personnes sous traitement médical devront se munir d'une ordonnance pour prouver qu'elles n'importent pas de produits illicites. Sur place, sachez que l'on peut acheter les médicaments dans les drugstores.

Comment partir aux États-Unis ? Nos conseils & astuces

Certains tour-opérateurs spécialisés dans les séjours aux États-Unis produisent leurs voyages et sont généralement de très bon conseil. À noter que leurs tarifs se révèlent souvent un peu plus élevés que ceux des généralistes qui proposent toutefois de très nombreux séjour aux USA. Chaque séjour est ciblé sur une ville, une région, un thème de randonnée dans les parcs naturels, ou faire la route 66, les casinos de Los Angeles, les vignobles de Californie, les parcs d'attractions, etc.

Découvrez notre sélections d'agences de voyages pour cette destination

Aucun problème pour organiser seul son voyage aux États-Unis. Vous pouvez réserver facilement vos hébergements sur Internet, vous renseigner en direct sur la météo, acheter un billet de spectacle, etc. Vous trouverez facilement des restaurants de toutes les catégories et des boutiques où vous approvisionner. Bien entendu, si vous maîtrisez l'anglais, votre séjour en sera facilité et vous vous adapterez sans problème à la vie locale.

Le pays est immense et vous devrez, pour aller d'une côte à l'autre ou du nord au sud, vous déplacer en avion. Aux USA, on prend un vol comme ailleurs le bus. Mais la reine reste la voiture. Vous en louerez une pour sillonner tel ou tel État, sauf à rester dans une ville toujours bien desservie par les transports en commun et les taxis. Bien entendu, il faudra vous habituer à rouler à gauche. Vous pouvez aussi jouer les cow-boys en vous déplaçant à cheval dans les espaces sauvages.

Organiser son voyage aux États-Unis
Transports
Hébergements & séjours
Services / Sur place

Les circuits touristiques aux États-Unis

Photos et images des États-Unis

Chelsea Market Kristi Blokhin - Shutterstock.com
Angels Landing, Zion National Park, Utah evenfh
Mount Rushmore National Memorial. Tony STEINHARDT - Author's Image
Naples. Arpad Benedek - iStockphoto